Cette pénurie était due à des hausses importantes et sans précédent des prix des matières premières dans l'industrie du polyuréthane en raison d'un resserrement de l'offre des isocyanates (TDI et MDI). Cette absence de matière première était due à différents éléments: défaillances techniques, un incendie, des travaux de maintenance dans certaines usines, ...

'Entre-temps les niveaux de production chez les producteurs de MDI se sont normalisés, de sorte que les fabricants de polyuréthane ont pu disposer de suffisamment de matière première pour produire les matériaux d'isolation et reconstituer leurs stocks', indique la fédération.

C'est une très bonne nouvelle pour le secteur de la construction. En effet, de nombreux projets ont subi des retards ces derniers mois en raison de la pénurie. 'Les fabricants d'isolants belges se sont engagés à adapter au mieux possible leurs délais de livraison.'