S'ils font ce choix, le bailleur devra calculer la TVA sur le loyer et le bailleur pourra porter en déduction les travaux de construction et de rénovation en profondeur. De son côté, le locataire pourra également porter en déduction la TVA, de sorte que la mesure sera financièrement neutre pour lui.

Ce régime TVA optionnel est uniquement d'application pour les nouvelles constructions ou les rénovations importantes de bâtiments existants.

Selon le ministre, cette mesure est un incitant important en faveur du secteur de la construction et permettra à la Belgique de résorber son handicap concurrentiel avec les pays voisins.