En 2017 déjà, Umicore a profité de la demande croissante pour les batteries rechargeables avec une performance financière record. La demande s'accélère particulièrement en Chine car les autorités chinoises promeuvent les voitures électriques.

L'objectif d'Umicore pour 2020, à savoir à un résultat opérationnel récurrent de 500 millions d'euros, devrait déjà être atteint en 2018, soit deux ans plus vite que prévu. "Mais nous ne resterons pas statiques. Nous voulons continuer à répondre à la demande croissante de voitures électriques et nous investissons donc 660 millions d'euros en Chine et en Europe", explique le patron d'Umicore. D'ici 2020, il prévoit une amélioration de 35 à 45%% du résultat d'exploitation.

La grande partie de l'investissement sera consacré à la Chine mais il y aura aussi la construction d'une usine en Europe. "Du personnel qualitatif, des coûts compétitifs, un usage durable de l'énergie, l'aspect logistique et la rapidité pour obtenir les permis", sont des éléments qui seront pris en compte pour choisir le lieu d'installation de la future usine.