Pas moins de 114 dossiers avaient été déposés pour cet appel à projets lancé par le précédent ministre wallon de la Santé Maxime Prévot, a détaillé jeudi l'actuelle ministre Alda Greoli.

La sélection a été opérée par un comité formé d'associations représentatives des personnes handicapées, de l'administration et du cabinet ministériel. Les critères de sélection ont concerné la plus-value du projet au profit des résidents (respect de l'intimité des bénéficiaires, notamment), l'accessibilité des lieux, la possibilité de valoriser des unités de vie de petite taille centrées sur les besoins des usagers et leur qualité de vie, l'état d'avancement technique du dossier, etc.